Nous vous remercions pour votre participation. Veuillez trouver ci dessous les analyses concernant les maternelles puis les primaires.

Toutes vos remarques seront exposées lors d'une réunion avec la mairie mi décembre.

Nous vous tiendrons infomés suite à cette réunion.

66

Analyse Ecole Primaire

Activités péri-éducatives

Réunion du 19.12.2013

 

Veuillez trouver ci-dessous le compte rendu de la réunion qui s'est tenue avec la mairie le 19.12.2013 qui avait pour objet le bilan des activités péri-éducatives du 1er trimestre. Nous avons posé des questions sur la base des réponses collectées grâce aux questionnaires que vous avez rempli.     

 En préambule, Monsieur Le maire demande aux parents de ne pas confondre ce qui ressort de la mairie et de l'Education nationale.

Puis Mme Corinne De Lille souhaite nous apporter les informations suivantes:

En maternelle :

- Une formation en animation est envisagée pour les ATSEM ;

- les grilles d'activités sont affichées dans la cour des maternelles et peuvent être consultées par les parents ;

- des enfants ont été « oubliés » par leurs parents à 15h30 (32 incidents de ce type sur le premier cycle), il est donc demandé à ce que les parents soient plus responsables car ce type d'incident peut engendrer des problèmes de sécurité pour l'enfant.

En primaire :

- Les intervenants sont dans l'ensemble satisfaits mais il existe néanmoins des problèmes de discipline avec certains enfants ;

- un journal va être créé dans lequel figureront des messages écrits par les intervenants afin de communiquer avec les parents.

 

Ci-dessous les réponses à nos questions/remarques :

 

        Quelle communication envisager entre les parents et les intervenants ou les personnels communaux ? (informations sur le déroulement et objectif de l'atelier)

        « Un petit journal » sera mis en ligne sur le site de la commune ou chaque intervenant du péri-éducatif rédigera un article concernant son activité (présentation, projet, productions).

 

         Les horaires du mercredi peuvent-ils être modifiés et passer de 8h30-11h30 à 9h-12h?

        Cela risque d'engendrer des problèmes pour certains parents (problème de garderie de 8h30 à 9h).

        Enquête à mener auprès des parents ?

 

         Les activités doivent être ludiques et non scolaires (pas trop d'écrit, pas de devoirs)...

        Les intervenants ont été sensibilisés à ce problème et les choses se sont améliorées.

 

         Les cycles peuvent-ils être plus courts? Des cycles de 3 mois semblent trop longs pour les enfants qui n'aiment pas certains ateliers...

        Des cycles plus courts sont inenvisageables pour la mairie (organisation) et pour les intervenants (un cycle de 12h est nécessaire pour mener un projet à bien).

 

         Quelle organisation va être mise en place afin d'augmenter le temps de sieste pour les tout petits?

        La mairie a reçu une note du Ministère à ce sujet. Deux pistes sont pour le moment à l'étude : coucher les enfants ¼ d'heure plus tôt (à 13h15) et envisager un relais sur le temps du péri-éducatif.

 

         Quelles activités peut-on envisager pour les maternelles autres que la poterie (danse, éveil musical,...) afin de diversifier les ateliers ?

        Concernant les tout-petits en 1ère année de maternelle, il ne sera pas proposé de nouvelles activités pour éviter la perte de repères (le changement de lieux ou de personnes perturbe les plus petits). Pour les enfants à partir de 5 ans, il est envisagé de proposer de l'éveil musical, de l'éveil gymnique (maternelle), gymnastique, expression corporelle/sophrologie et relaxation (primaire).

 

         La gestion de ces activités peut-elle être plus souple selon les cas : des demandes de parents sont restées sans réponse...

        Il y a eu quelques difficultés de démarrage, plus de 40 demandes particulières depuis le début d'année. Pour la mairie, c'est aux parents de s’organiser car il ne s'agit pas d'activités « à la carte ». Les rendez-vous médicaux doivent être pris en dehors du temps scolaire. Les demandes particulières doivent se faire par écrit et avec justificatifs.

 

        Le coût financier est un point abordé par de nombreux parents notamment par ceux dont les enfants sont en maternelle. Les activités des petits sont encadrées par le personnel communal et non par des intervenants extérieurs. Avez-vous un coût supplémentaire pour les ATSEM et pour les agents communaux qui gèrent les activités des maternelles? Ne pouvez-vous pas réduire le coût pour ces familles?

        Concernant les ATSEM, il leur est demandé des efforts importants pour assurer toutes les missions qui leur reviennent au sein de l'école. Elles ont des plannings très chargés. Avec le péri-éducatif, elles ont désormais un statut d'animatrice. Concernant le tarif horaire en maternelle, la mairie précise qu'à ce jour elle n'a reçu aucune aide financière ni de la CAF, ni du CG, ni du Ministère.

       Le personnel de l’alsh (Accueil de loisirs sans hébergement) a basculé vers le péri-éducatif : il a donc fallu opérer une bascule de personnel du périscolaire vers le péri-éducatif, il a également fallu faire appel à du personnel vacataire pour l'alsh et vacances scolaires; il faut considérer qu'il existe un lissage entre la maternelle et le primaire. Pour toutes ces raisons, le coût des activités en maternelle est justifié.

        Monsieur Le Maire nous a présenté un bref budget  :

Dépenses sur le premier cycle :

Fournitures : 1300€    Fourn. administratives : 210€   Rémuné.intervenants : 8 500€

A savoir : la rémunération des intervenants sur l'année est estimée à 23 000€ et la participation des parents s'élèvent à 7000€. Reste à charge de la mairie de 16 000€.

 

        Avez-vous une marge de manœuvre sur le coût des activités, est-il possible de recalculer le tarif horaire sachant que pour certaines familles, ce coût supplémentaire est difficile à supporter

Monsieur Le Maire rappelle que 20 à 25% des familles ne paient pas les activités.

 

En Conclusion :

24 communes du Sud Gironde sont passées à la semaine de 4 jours ½ ; cela représente 13 emplois du temps différents ! Certaines de ces communes proposent du péri-éducatif sur 2 jours (ateliers de 1h30), ce qui semblent convenir aux élèves et aux intervenants.

On pourrait envisager, à l'avenir, des activités péri-éducatives sur 3 jours (le Ministère préconise 3h d'activités/semaine).

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now